Laird Hamilton : Nature, Project Zero, Sa vie sur les planches.

Laird Hamilton est considéré comme l'un des meilleurs 'Big wave surfers' de tous les temps. Il a le cran d'affronter certaines des plus monstrueuses vagues des mers et océans. Comment ose-t-il défier une force aussi indomptable ? « L'océan est mon foyer », confie-t-il.

Surf à l’écran : Shaken, Not Stirred

Hamilton est né à San Francisco en 1964. Le leitmotiv de toute sa vie est ne jamais laisser passer une occasion. Un concept aujourd'hui immortalisé par un documentaire sur sa vie, appelé Take Every Wave. Ce film réalisé par Rory Kennedy, nominé aux Oscars, suit sa carrière et sa vie privée, depuis les débuts jusqu'à nos jours, en passant par toutes les vicissitudes et leur lot de hauts et de bas. Le documentaire se concentre sur ses légendaires glisses sur les vagues les plus farouches du célèbre récif de Teahupo'o, à Tahiti, en Polynésie française.

Ce que l'on retient de ce film, c'est qu'il transcende le genre. Il s'attarde à créer un portrait intime de Laird et de son épouse Gabrielle Reece, star professionnelle du volley-ball et mannequin. Laird n'est pas non plus un inconnu des caméras. Pas seulement lorsqu'il trace des sillons blancs sur les vagues d'azur avec sa planche de surf, mais également dans sa vie sur le plancher des vaches. À seulement 16 ans, il s'était illustré sur la plage de Kaua'i par son physique avantageux, qui lui avait valu des séances de photos pour le magazine italien L'Uomo Vogue et un rôle de cinéma aux côtés de Brooke Shields. On l'a également vu sur des planches de surf dans plusieurs films, comme dans le documentaire Riding Giants sur le surf sur vagues extrêmes, ou comme doublure de Pierce Brosnan dans une cascade à la James Bond dans Meurs un autre jour.

La façon d’appréhender le surf par Laird Hamilton : méditation, philosophie, découverte

La vision de Hamilton sur la vie en général et le surf est méditative. Contrairement aux usages dans ce milieu ultra compétitif, il privilégie une approche plus globale, plus holistique. Certes, il a remporté des prix prestigieux, mais il est lui-même plus intéressé par l'exploration et la relation profonde des prestations aquatiques.

« Ma relation avec l'océan découle d'une approche plus artistique et philosophique que de coutume lorsqu'on essaye d'être surfeur », assure-t-il.

Cette attitude a été conditionnée par son éducation à Hawaï, où les liens traditionnels entre l'île et l'océan l'ont profondément influencé.

« La culture polynésienne a marqué ma vie », confesse-t-il. « Je me sens en phase avec le cœur de l'océan : son exploration et la relation avec la nature. »

Sauver les océans : le mouvement Project Zero

Laird Hamilton a consacré une grande partie de sa carrière à innover et trouver de nouvelles façons d'utiliser les technologies sur l'eau. Il est co-inventeur du surf tracté, visant à utiliser des canots d'assistance gonflables pour atteindre des vagues si immenses qu'elles sont inaccessibles à la simple force des bras. Il est également un chaud partisan du folieboard, visant à fournir de l'élan à la planche de surf au moyen de la technologie de l'aile portante, rappelant celle de l'hydroptère. Mais n'y a-t-il pas une dissonance entre ces deux approches du monde aquatique, à savoir technologique ou naturelle ? Pas selon Hamilton :

Tous ces artisanats (SIC) ne sont que des moyens de renforcer et d'exploiter la relation avec l'océan.

Une facette de sa personnalité, résolument tournée vers la protection de la nature, concerne la protection des océans. Hamilton a rejoint le mouvement Project Zero [http://www.weareprojectzero.org/about], qui rassemble des intérêts divers en faveur de la préservation de cette précieuse ressource que sont nos mers et océans.

« Je m'efforce de faire en sorte que les gens ne se contentent pas d'apprécier ni d'admirer les océans, mais participent à des activités dans l'océan. C'est une façon de parler d'une voix plus forte, avec plus d'impact », déclare-t-il. Car s'il y a bien une chose que Laird Hamilton veut pour le monde, c'est qu'il soit plus grand, plus beau et meilleur qu'il ne l'est aujourd'hui.

Photographer: Tim McKenna

Né en 1964, Laird Hamilton est l'un des free-surfers de vagues extrêmes les plus connus au monde

Hamilton est le co-inventeur du surf tracté, qui permet aux surfeurs d'atteindre des vagues encore plus gigantesques.

En utilisant le site GROHE, vous acceptez l’utilisation que nous faisons des cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des contenus et publicités adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus